Translate

samedi 9 novembre 2013

Je suis le serpent des rivières et des fleuves

Je suis le serpent des rivières et des fleuves
Je suis sur la pente des rives humides
Je suis sur la piste des fauves affamés
Avoir quitté ma tanière
Sur une odeur passagère
Femelle assoiffée de sang, déveine délaissée
Je suis le serpent des rivières et des fleuves
Je suis la serre des âmes ignorées
Je suis la terre des corps désirés.
Peut-être quelque poulet ou faisan égaré,
Viendra-t-il s’oublier entre mes serres acérées ?
Peut-être pourrais-je savourer leur chair aimée…
Je suis le serpent des rivières et des fleuves
Je suis, au gré des courants, vert ou bleu
Je suis la fuite des filets aux fonds sans fin…
Voyager, ne voir que la terre argileuse
Ou se cogner à la pierre des chemins domestiqués
Laisser une écaille flotter et miroiter au soleil,
Je suis le serpent des songes, des mensonges
Je suis langueur et longueur,
Je suis le serpent des rivières et des fleuves…


23/04/93
Enregistrer un commentaire